AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion
Les posteurs les plus actifs du mois
Derniers sujets
» Bonjour
Dim 4 Jan - 6:21 par Thierry

» Albertville 92
Mar 4 Mar - 17:36 par us66

» Riptide
Mar 4 Mar - 16:32 par us66

» M6
Mar 4 Mar - 15:51 par us66

» bonjour
Lun 3 Mar - 11:41 par Thierry

» Modification visuel
Lun 3 Mar - 10:34 par us66

» ma collection d'objets artisanal
Lun 3 Mar - 7:51 par us66

» Image logo
Dim 2 Mar - 20:23 par Thierry

» Je suis Thierry
Dim 2 Mar - 13:12 par Thierry

Partenaires
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe

Partagez | .
 

 Interville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
us66
Admin
Admin
avatar


Messages : 209
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 38
Localisation : Région Centre

MessageSujet: Interville   Sam 21 Avr - 19:11

Interville rappelle aux français que l’été est bien là et les vacances
aussi.


Crée par Guy Lux et Claude Savarit, interville à était diffusée pour la première foi le 17 Juillet 1962 sur la première chaîne de la RTF.

Les jeux délirants, le comique des personnages et la vachette ont fait le succès de cette émission.

La musique de l’émission « shanana » est fredonnée par tous.


Dans les années 1960, Intervilles devient vite un véritable phénomène de société.

L'émission est présentée par Guy Lux et Léon Zitrone.

Chacun des deux présentateurs est situé dans une des deux villes candidates et est chargé de la défendre.

Ils mettent toute leur ardeur à cette tâche, y compris en feignant la mauvaise foi manifeste, ce qui soulève l'enthousiasme des spectateurs et téléspectateurs.

La première finale est disputée en 1962 entre les villes de Dax et de Saint-Amand-les-Eaux.

Simone Garnier, la fidèle complice de Guy Lux, est chargée du rôle d'arbitre.

Le principe du jeu est fondé sur un affrontement amical entre deux villes à travers une série d'épreuves physiques sur terre, dans l'eau et dans les airs faites de jeux d'adresse sur tapis roulant et tournette donnant lieu à des dégringolades, sans oublier l'inévitable épreuve des vachettes landaises.

Chaque jeu gagné rapporte des points.


Les équipes peuvent aussi utiliser un joker pour doubler les points obtenus dans un seul jeu.

Une épreuve mentale complète le jeu et permet à deux candidats des
villes concurrentes de gagner des points supplémentaires en répondant à des questions de culture générale.

La saison se termine par une finale entre les deux villes qui ont remporté les plus de points durant la saison.

On retiendra de l'époque Guy Lux Zitrone quelques répliques comme le fameux « en voiture Simone ! » lancé par Guy Lux ou « j'ai perdu mes lunettes, je n'y vois rien, je ne vous entends plus, mais tout va bien » crié par un Léon Zitrone.

En 1995 après quatre années d'absence, Intervilles revient pour
le plus grand plaisir de tous sur TF1 avec aux commandes Jean-Pierre Foucault, Fabrice, Nathalie Simon et Olivier Chiabodo.


La formule évolue car l'émission ne se déroule que sur un seul site, contre deux auparavant.

Jean-Pierre Foucault défend la ville d'accueil, Fabrice défend la ville
invitée, Nathalie Simon teste les jeux et Olivier Chiabodo les arbitre.


On retrouve à peu de choses près les mêmes jeux notamment le Défi qui est une épreuve récurrente à chaque émission et bien sûr les désormais célèbres vachettes landaises.

Le succès est immédiat et l'émission bat des records d'audience.

La première émission est suivi par plus de 9 millions de téléspectateurs.

Le succès se confirme en 1996.

Lors du match opposant Le Puy du Fou à Cholet, durant l'épreuve
des questions, Chiabodo indique, avec ses doigts, le numéro de la bonne réponse au concurrent représentant Le Puy du Fou.

En 1997, l'émission connaît quelques changements.

Fabrice est remplacé par Thierry Roland.
Un nouveau jeu récurrent apparaît aux côtés du Défi : le Ventriglisse.
Le but est de glisser le plus loin possible sur une longue piste savonnée mais, l'audience commence à s'éroder.


Lors de la première émission, qui oppose Le Puy du Fou au pays d'Ancenis, Chiabodo aide de nouveau Le Puy du Fou.

Quelques mois plus tard, Olivier Chiabodo est écarté de l'antenne puis
licencié de TF1 .


Lors de la démonstration d'un jeu à Aix-les-Bains, Nathalie Simon chute en direct d'un plan incliné et se blesse gravement à la cheville. Elle subit une intervention chirurgicale et revient deux semaines plus tard, se déplaçant sur les plateaux dans une voiturette baptisée « Nat' Mobile ».


En 1998 on croit l'émission condamnée mais la chaîne décide de la maintenir avec une toute nouvelle équipe :

Julien Courbet remplace Thierry Roland, Delphine Anaïs remplace Nathalie Simon, Laurent Mariotte remplace Olivier Chiabodo et Robert Wurtz devient l'arbitre officiel.
Seul Jean-Pierre Foucault rempile.

Mais l'audience continue de baisser et devient insuffisante pour TF1
qui décide de ne pas reconduire l'émission l'été suivant.


TF1 programme en septembre 99 une spéciale Paris-Pékin en direct
à l'occasion de l'année de la Chine en France.

L'émission est présentée par Jean-Pierre Foucault avec le retour de Fabrice, Nathalie Simon et Laurent Mariotte.

Le jeu est diffusé en direct en France et en Chine.

L'audience en France est très moyenne, ce qui convainc TF1 de suspendre définitivement Intervilles.


En 2004 c'est France 2 qui décide de remettre à l'antenne ce jeu estival mais, dans un format inédit.


Le jeu n'est plus en direct mais, enregistrée en Allemagne à l'Europa Park et diffusé en quotidienne et en access prime-time.

L'épreuve des questions en fin de jeux sont remplacé par
le Mur des champions (ex-Défi).


Les points obtenus au fil des jeux servent désormais à monter sur le plan incliné afin de prendre de l'avance pour conclure les trois relais. L'équipe qui les termine en premier gagne le match et revient le lendemain défier une nouvelle ville.

Présentée par Nagui, Juliette Arnaud (ex-fiancée de Michaël Youn) et
arbitrée par Robert Wurtz qui avait déjà Des pom-pom girls répondant au nom de Simones font leur apparition.


Le bilan de cette édition 2004 est mitigé.

En 2005 l'émission reste sur France 2 et revient aux fondamentaux mais, toujours sans direct.

Aux commandes Nagui, Patrice Laffont et Nathalie Simon qui fait son grand retour, Philippe Corti pour l'ambiance musicale, Robert Wurtz et Olivier Alleman sont à l'arbitrage.

Les Simones sont rebaptisées les Cortisannes.

On retrouve la formule des années 1990 à part les questions finales qui disparaissent et le Mur des champions qui sert de jeu final. L'émission réalise de très belles audiences.


De 2006 à 2009 c'est sur France3 que interville s'installera a
vec comme animateur Tex, Julien Lepers, Nathalie Simon et Robert Wurtz auxquels vient s'ajouter Vanessa Dolmen et Philippe Corti.

En 2007 à la fin de la seconde émission Robert Wurtz est victime d'un
accident vasculaire cérébral qui l'oblige à abandonner son poste.
Il est remplacé par Olivier Alleman.

Pour la saison 2008 Vanessa Dolmen est remplacée par Alessandro Di Sarno.

Sandra Murugiah fait son apparition en tant qu'arbitre assistant.

Cette saison 2008 marque un certain essoufflement du concept.
Les audiences sont en recul par rapport au saisons précédentes. L'émission ne dépassant pas les 3 millions de téléspectateurs.

L'année 2009 sera la dernière pour interville avec de grands changements à l'appui et un budget réduit de 30% par rapport aux années précédentes.

Le Mur des champions disparait, remplacé par un jeu final décisif appelé L'escalade infernale qui réunit l'ensemble de l'équipe.

L'émission n'est plus en direct elle est de plus tournée sur un seul et même site à Amnéville en Lorraine.

Nelson Monfort et Philippe Candeloro sont les nouveaux animateurs de cette nouvelle saison aux côtés de Nathalie Simon, unique rescapée de l'ancienne version avec l'arbitre Olivier Alleman.

Au regard des faibles audiences pour la saison 2009 (12,5 %),
France 3 arrête interville.

Les présentateurs:


1962 : Guy Lux - Léon Zitrone - Simone Garnier - Roger Couderc

1963-1990 : Guy Lux - Léon Zitrone- Claude Savarit - Simone Garnier

1991: Guy Lux - Denise Fabre - Simone Garnier - Philippe Risoli - Évelyne Leclercq - Patrick Roy - Claude Savarit

1995 - 1996 : Jean-Pierre Foucault - Fabrice - Nathalie Simon - Olivier Chiabodo

1997 : Jean-Pierre Foucault - Thierry Roland - Nathalie Simon - Olivier
Chiabodo

1998 : Jean-Pierre Foucault - Julien Courbet - Delphine Anaïs - Laurent Mariotte

1999 : Jean-Pierre Foucault - Fabrice - Laurent Mariotte - Nathalie Simon

2004 : Nagui - Juliette Arnaud

2005 : Nagui - Patrice Laffont - Nathalie Simon

2006-2007 : Tex - Julien Lepers - Nathalie Simon - Vanessa Dolmen

2008 : Tex - Julien Lepers - Nathalie Simon - Alessandro di Sarno

2009 : Nelson Monfort - Philippe Candeloro - Nathalie Simon


Diffusion:

1962 à 1963: RTF

1964 à 1973: l’ORTF

1985: FR3

1986 à 1991:TF1 (pour la dernière fois avec guy Lux et Léon Zitrone.)

1995 à 1999: TF1

2004 et 2005: France 2

2006 à 2009: France 3

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
us66
Admin
Admin
avatar


Messages : 209
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 38
Localisation : Région Centre

MessageSujet: Re: Interville   Mer 25 Avr - 18:51

Les meilleurs moments sont les intervilles de tf1.
Que de bons moments.
Quand interville arrivait ça sentait bon l'été. Very Happy sunny cheers
Revenir en haut Aller en bas
 

Interville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jeux télévisés préférés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Emissions Télé-